break

Demain on fait un break. Une journée de relâche avant la première mercredi. C’est nécessaire. Pour pouvoir respirer un grand coup avant l’enchaînement des représentations des Atomics à la Fabrique. Essayer de penser un peu à autre chose pendant une journée. Est ce qu’on peut raconter les Veillées sur un plateau de théâtre? Est ce qu’on peut être des Veilleurs sur un plateau de théâtre? Par ce qu’on fait avec les Atomics, on se rend compte que ça fonctionne. Mais est on trop proche de la réalité, de l’expérience? Fallait il en faire un conte? Des personnages pour le coup, des êtres de papier, qu’un écrivain aurait réinventé en fonction d’une expérience , d’une histoire d’une troupe d’acteurs d’un temps X ou Y qui étaient des Veilleurs (On aurait pu demander à Thomas Piasecki)?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.