Blog 26/09

Blog 26/09

Allez, Allez…

Nous en sommes à la deuxième partie de notre portrait de Capdenac. Moultes pérégrinations ont marqué nos pas dans la ville. De porte à porte aux conversations filmées, aux danses traditionnelles (où nous nous sommes initiés aux scottichs, aux rondes, aux bourrées, à la valse espagnole…), et ce matin, rebelote, avec le club de gym volontaire. Des rencontres et des rencontres où l’on demande  aux gens de bien vouloir poser devant chez eux ou de nous dire des phrases dans le lots des dizaines de citations que nous leur proposons (toutes plus littéraires les unes que les autres). Victor Hugo, Flaubert, Jaurès, Sartre, René Char, Benjamin Stora, Marguerite Duras, Godard, Jankélévitch, Nietzsche, Simone Weil, Louise Michel, Marguerite Yourcenar, Aragon. Tout le monde se prête volontiers au jeu. Nous sommes six de la Compagnie Hvdz mais si on compte les gens qui participent au film spectacle, à l’heure d’aujourd’hui, nous sommes déjà plusieurs centaines. Nous n’avons pas usé de tous nos protocoles, Marie, Lucien et Mourrad vont parcourir Capdenac en offrant des chansons en souhaitant entraîner les gens dans la ritournelle, qu’ils n’ont de cesse de répéter. Cadeau. Comme cette bouteille de Porto banc que nos amis portugais du club de foot nous ont offert après notre entrevue dans leur local près de la gare. Nous avons retrouvé notre ami Daniel qui est chorégraphe-répétiteur des danses traditionnels le lundi soir à la salle des fêtes et il participe à la gym volontaire du mardi matin.

Blog 26/09

Sur le chemin de l’école…

Nous sommes donc partis faire en attendant Godot avec la classe de CE1-CE2 de l’école Pierre Riols. C’était super. Ils ont une institutrice hyper motivée qui avait déjà préparé notre venue. Les enfants savaient tout du projet. Elle a même prévu des activités autour de notre venue pour cette après-midi. Les enfants étaient adorables et à fond dans le projet. Lucien et Marie ont passé deux heures avec la classe de CE1-CE2 pendant que Mourad et Béné étaient avec la classe de CE2 et la classe Ulysse pour faire des photos-souvenirs et des photos de classe. Mourad a fait une démonstration de percussion corporelle à la récré.

Vous verrez le résultat dans le film-spectacle de vendredi à 21H à la salle AGORA.

Dans tous les cas, la compagnie était remise de ses aventures matinales et on a échappé à cette réaction des enfants (ci-dessous) si on était arrivé avec la tête de Tahiti BOB.

Blog 26/09

Capdenac gare ou gare à la panne…

A 6H45, ce matin, Marie se lève pour prendre sa douche avant les colocs de l’appartement de Derrière le Hublot afin que tout le monde puisse prendre sa douche et partir pour 8H30 à l’école primaire afin de rencontrer les 3 classes prévues. Elle se brosse les cheveux (Marie a les cheveux frisés et quand on brosse les cheveux frisés, il faut forcément les laver car sinon on ressemble à Bozo le clown), et, avec détermination et les yeux encore un peu collés, rentre dans la douche et là, pas d’eau. Le drame, elle ne peut pas aller avec sa tête de Tahiti Bob rencontrer les enfants, ils vont avoir peur. Elle se met à chercher dans l’appartement l’arrivée d’eau mais ne comprends rien. Elle tourne 20 minutes avant que Lucien ne se lève et ne lui avoue sa mésaventure sus-citée. Il lui dit quand même: « J’avais laissé un mot ». Elle lui répond: « bah, je l’ai pas vu, il faisait noir ». Il rallume l’eau au rez-de-chaussée et la douche-hammam peut commencer. L’eau est désormais jaune et l’eau pour faire le café aussi. Peut-être allons-nous attraper une maladie gastrique ou pulmonaire, on pense à la légionélose. Pour l’instant, RAS.

Tout est donc rentré dans l’ordre. On est parti à 8H20 de l’appartement, lavés à l’eau jaune et à l’heure, pour rencontrer les charmants enfants de Capdenac et environs.