C’est un peu comme si on se connaissait déjà

Après avoir dansé la valse sur le parvis de l’église, nous sommes allés sur le marché, pour proposer aux Loonois des portraits-citations. C’est notre deuxième jour à Loon-Plage, mais nous commençons à reconnaître des gens. Et, devant l’épicier du marché (qui a monté une troisième tente spécialement pour nous, pour que ceux qui posent avec une citation dans les mains soient à l’abri de la pluie, pour que la caméra de Jérémie ne prenne pas trop d’eau), nous retrouvons cette jeune femme chez qui nous avions sonné hier, à l’occasion d’un porte-à-porte : elle nous avait fait entrer dans son salon pour nous montrer les toiles qu’elle avait peintes, mais elle n’avait pas voulu être filmée pour un « pas-de-porte ». Mais ce matin, quand on s’est retrouvés sur le marché, c’était un peu comme si on se connaissait déjà, alors, elle hésite, mais pas longtemps. Et elle choisit cette citation « Rien ne finit, tout commence » pour poser 30 secondes devant la caméra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.